Lodève, ville citoyenne

L’implication citoyenne

De nombreux lodévois(es) souhaitent participer de manière plus active aux décisions. Lodève possède des femmes et des hommes avec des compétences exceptionnelles, un monde associatif dynamique, nous devons organiser la collaboration. Il nous faut mettre en place une instance qui serve de conseil, d’agitateur d’idées, qui analyse les décisions de la mairie. Il nous faut aussi un lieu et une équipe qui soit dédiée à soutenir les initiatives locales.

  • Créer un conseil de développement à l’échelle de la ville
    • Rôle : apporter une expertise citoyenne dans le contenu des politiques municipales, être force de proposition, faire le lien entre la population et les élus
    • Composition : citoyens représentant les 7 quartiers, représentants du monde associatif, du monde économique et experts thématiques
  • Accompagner les initiatives citoyennes en faisant du centre socio culturel le Tiers lieu de la citoyenneté et ainsi se doter de moyens humains pour les faire vivre
  • Nommer un élu en charge de la concertation et de la citoyenneté 
  • Engager la jeunesse, en créant un Conseil des jeunes des écoles primaires du Lodévois et Larzac, animé par la MJC
  • Relancer le Conseil citoyen pour le quartier politique de la ville, vrai partenaire de la municipalité.

Etre élu ça engage

Les citoyens attendent des élus qu’ils travaillent pour l’intérêt général et qu’ils soient transparents dans les fonctionnements. Élus, nous nous engageons à signer une charte de déontologie. Beaucoup de ces points étaient déjà mis en place, mais il est important de les réaffirmer et de les rendre publics.

  • Mettre en place une commission de déontologie, présidée par un professionnel, qui pourra être saisie par des élus ou des administrés
  • Veiller à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d’intérêts
  • Ne pas prendre part au vote dans le cas où un élu aurait un conflit d’intérêt dans une délibération
  • Donner les cadeaux faits aux élus par des administrés, ou des entreprises, à des associations caritatives
  • Être transparents sur les indemnités. Il faut rappeler que les indemnités viennent compenser les pertes de salaires des élus qui, pour la plupart, travaillent
  • Assiduité des élus : minorer l’indemnité en fonction de la présence en conseil et dans les commissions
  • Nous former régulièrement et dès le début du mandat 
  • Rendre transparentes les conditions d’embauche à la mairie, d’attribution de places en crèches et d’attribution de logements sociaux
  • Respecter le droit du groupe minoritaire

Rapprocher, élu municipal, élu communautaire

Il est important de bien organiser la relation entre la ville et la communauté de communes, suite aux nombreux transferts de compétences des communes vers la communauté. Le mandat passé, un sentiment d’éloignement a vu le jour entre les élus de terrain et l’intercommunalité.
Il faut redonner du sens au rôle des conseillers municipaux de Lodève et des villages (notamment ceux ne siégeant pas à l’intercommunalité) pour qu’ils soient partie prenante du projet de territoire. Nous nous engageons à :

  • Informer de manière régulière sur les actions de la communauté en conseil municipal
  • Organiser de manière régulière des rencontres thématiques de travail entre tous les conseillers municipaux du territoire
  • Ouvrir les commissions aux élus municipaux pour qu’ils puissent participer à la conception en amont des projets communautaires.

(In)former les citoyens tout le long de la viennent

  • Informer les citoyens avec des outils adaptés. Revoir les outils d’information de la ville et de la CCLL, les adapter en fonction des interlocuteurs (site internet, application téléphone…)
  • Développer la formation et les actions de citoyenneté dans le temps périscolaire
  • Soutenir les initiatives d’éducation populaire
  • Affirmer les valeurs républicaines et le principe de laïcité
  • Organiser chaque année une journée citoyenne, en liaison avec la remise des cartes d’électeurs des lodévois de 18 ans
  • Mettre en place un référent par quartier pour aider les habitants à utiliser les nouveaux outils (internet, portable) en liaison avec le LAM et travailler avec la Recyclerie pour permettre à tous d’avoir un ordinateur à moindre coût
  • Créer les rendez-vous citoyens (gérés par le conseil de développement) véritable université populaire où, périodiquement, sont conviés des experts sur des thématiques liées à la transition écologique, au vivre ensemble et à l’initiative citoyenne. 

Proximité, 7 quartiers en action

Nous souhaitons organiser le travail municipal en nous appuyant sur les différents quartiers de la ville, pour être au plus près du terrain et de vos besoins. L’objectif est de faciliter les échanges d’information entre élus, services et population.

Créer 7 quartiers de proximité qui soient la base de la relation aux administrés. Dans chaque quartier :

  • Nommer deux élus référents bien repérés par la population
  • Tenir, à intervalles réguliers, une permanence pour accueillir le public du quartier
  • Mettre en place dans chacun un panneau d’information locale, une boîte à lettres pour que les administrés s’expriment, un panneau d’affichage libre pour les infos locales
  • Définir un espace où les habitants peuvent se rencontrer et créer des actions ensemble. Ces lieux sont soit existants soit à créer
  • Animer des réunions de quartiers préparées avec les habitants
  • Mettre en place un budget participatif annuel pour chaque quartier
  • Issus de chaque quartier, des habitants seront présents dans le Conseil de développement
  • Dans le centre-ville, ce lieu sera mis en place dans un local vacant, ce sera la maison du projet : lieu de rencontres, d’échanges et de débats entre les élus et la population sur la rénovation du centre-ville, lieux des permanences des acteurs de l’habitat
  • Développer la fête des voisins dans le cadre national, avec des échanges sur différentes thématiques (concours culinaires, décorations de Noël…)
  • Créer une journée festive d’accueil des nouveaux arrivants
  • Développer un réseau de type « Allo voisins » : échanges de services entre voisins.

Une sous préfecture, un territoire, des services publics à défendre

Lodève, Sous-Préfecture, possède un rôle de centralité administrative fort qu’il faut continuer à développer. Il nous faut garder au plus près des administrés la relation humaine qu’offrent nos services publics.
Lodève est le cœur du Lodévois Larzac et tous les habitants doivent y trouver les services dont ils ont besoin

  • La Maison des Services au public et la Maison de la Justice et du Droit permettent de rassembler pour les lodévois un maximum de services
  • Le Lieu d’Accès Multimedia permet d’accompagner tous ceux qui en ont besoin dans leurs démarches numériques.